Nicolas Sarkozy veut instaurer la Carte Vitale Biométrique

Jeudi 8 mars Nicolas Sarkozy était l’invité de BFMTV et de RMC. Il présentait plusieurs idées qu’il mettrait en oeuvre s’il était ré-elu, et qu’à défaut il se retirerait de la vie politique. Oui, vous avez bien lu, la question lui a été posée deux fois : il se retirera de la vie politique s’il est battu ! L’autre élément important à retenir de cet interview, est certainement cette mise en place d’un fichage supplémentaire au compte de la Sécu. Selon certaines sources, nous serions à un total d’environ 70 fichiers de centralisation depuis 2002, alors nous n’en sommes donc pas à un fichage de plus … quoi que, une goutte d’eau peut bien faire déborder un vase !

Selon le chef de l’Etat, environ 50% des cartes vitales en circulation n’ont pas de photo, ce qui créerait une fraude massive venant tant de nos compatriotes, que d’étrangers venus bénéficier de notre généreux système de santé. Aucun chiffre n’est avancé concernant l’étendu de cette fraude, mais à en croire le chef de l’Etat il « nous doit la vérité » et met en place cette mesure pour notre bien. Aucun détail n’est non plus mentionné sur les données biométriques qui seront collectées sur cette carte, sur le coût de la mise en place (puisqu’il faudra probablement changer les lecteurs si on suppose que les empreintes digitales doivent être apposées en même temps que la carte, ou un lecteur d’iris pour les yeux, ou quoi que ce soit pour une certification biométrique).

Le premier inconvénient que l’on peut mentionner déjà sur une telle mesure, c’est que les personnes âgées ne pourrons plus envoyer leurs enfants, petit-enfants, voisins, ou quiconque pour récupérer leur médicaments. Elles devront se déplacer elles-même à la pharmacie !! L’inconvénient majeur, est bien entendu l’éternel risque de dérive que peut engendrer ces systèmes de fichage dont semble raffoler notre président-candidat …

Publicités