Lettre au Député et Commissaire Européen Michel BARNIER

Association Solidarité-inter-génération A.S.I.G
Président : Daniel FAIVRE
106 chemin Bois de Nèfles
97424 Piton ST LEU

Association La Voix d’Or
Président : Phillipe Regnier et le Collectif Eveil Citoyen 974

A l’attention de M. Barnier, Député Européen,

Monsieur le Député,

Nous voulons tout d’abord vous remercier d’avoir répondu à mon post, sur votre mur.

Bien que les mesures sociales ne remplaceront jamais un revenu décent, auquel nous devrions avoir tous droit, étant donné les milliards recueillis grâce aux impôts et taxes de toute sorte versés par la population, la lutte quotidienne de l’association ASIG et La Voix D’or, avec le soutien administratif d’Eveil citoyen 974, s’est orientée vers une population particulièrement vulnérable : les personnes âgées et les handicapés. Nous essayons à notre niveau de venir en aider aux plus démunis d’entre nous et avec nos maigres ressources de parer à l’urgence, en effectuant un travail de terrain qui nous permet d’interpeler les pouvoirs publics locaux.

Vous nous avez demandé, comment puis-je vous aider ? Vous pouvez nous aider en soutenant nos actions et nos propositions auprès de vos collègues, en faisant comprendre à tous nos gouvernants que l’urgence est à leur porte et que la pauvreté doit plus que jamais, être la priorité du gouvernement. Cette pauvreté à La Réunion touche toutes les couches sociales et est encore plus grave chez nous qu’en Métropole.

Comment l’Etat peut-il s’investir dans la lutte contre la pauvreté pour les personnes âgées, les personnes handicapées, les malades incurables et les foyers dont les revenus frisent l’absurde dans une démocratie telle que la nôtre ?

Une entreprise comme la SNCF a su mettre en place des mesures spéciales (bien qu’imparfaites) pour les personnes âgées, sans se baser sur les revenus, (car ajouter de nombreuses conditions, coute plus cher en frais de gestion), en leur permettant de voyager moins cher, pourquoi pas l’Etat ?

Nous avons exploité d’autres pistes où l’Etat serait à son tour solidaire dans la lutte contre la pauvreté pour les populations les plus vulnérables : les personnes âgées, les handicapés, les malades incurables et les foyers vulnérables, dont les ressources sont inférieures au seuil local de pauvreté.

Nous avons un certain nombre de propositions ci-jointes qui devraient retenir votre attention et vous permettre de mettre en place des mesures véritables et fortes.

Daniel Faivre, Philippe Regnier et Eveil citoyen 974

NOS PROPOSITIONS URGENTES

– Etablir une véritable passerelle entre la multitude d’administrations existantes : ce qui simplifierait les démarches administratives à tous les niveaux. Les avantages pour la population comme pour les institutions : gain de temps, d’efficacité, désengorgement des accueils, simplification des traitements (tout étant informatisé)…

– Etablir un seuil local de pauvreté réaliste, qui tienne compte de la vie chère.
http://inegalites.fr/spip.php?article343 : En France Métropolitaine, ce seuil est estimé à 964 €. A La Réunion, nous avons une moyenne de 35 % de vie chère en sus, (basé sur la prime de vie chère versée aux fonctionnaires).
– Ramener les plus faibles revenus au seuil de pauvreté, qui tient compte de l’environnement de chaque département de France et d’Outre-mer.

Tant que nos gouvernements n’auront pas trouvé de solution pour distribuer des revenus décents aux populations les plus démunies, nous proposons des mesures immédiates qui ne devraient pas poser de problèmes majeurs et qui parviendraient à effacer un peu les inégalités persistantes des différents régimes de retraite, celles du secteur privé étant continuellement mises à contribution pour financer les autres régimes. Pour les régimes privés (CGSS, RSA, ORGANIC)…

– Ouverture systématique des droits CMUC,
– Mise en place de tarifs spéciaux pour les transports : bus, avion (suppression de la taxe d’aéroport et de la TVA sur les billets d’avions)…
– Permettre le bénéfice des tarifs sociaux pour le téléphone et l’électricité,
– Suppression de toutes les formes de TVA sur toutes les factures : facture d’eau, d’électricité, de téléphone, de mutuelle, sur les assurances d’habitation, de voitures…
– Suppression des prélèvements sur leurs dépenses de santé (1€, 0.5€…)
– Suppression de la taxe foncière
– Suppression de la taxe audiovisuelle
– Suppression de la CGS, CRDS (qui étaient des taxes provisoires à l’origine)
– Abrogation de cette mesure injuste de récupération de l’ASPA sur la succession. Les droits de succession sont déjà assez élevés. Nos jeunes foyers ne peuvent plus venir en aide à leur parent, écrasés par le poids des dépenses en tout genre.

Afin de faciliter la mise en place et la gestion de toutes ces mesures, la seule condition sera que les ressources ne dépassent pas le seuil local de pauvreté qui deviendra la référence permettant de mieux mesurer les disparités entre les revenus, d’évaluer de façon transparente la pauvreté à La Réunion comme ailleurs. Seul l’avis d’imposition sera demandé comme justificatif auprès des différentes, administrations et entreprises (EDF…) et une preuve de l’ouverture de leur droit à la retraite, ou un justificatif d’ouverture de droit pour les handicapés.

Les personnes âgées se sont montrées solidaires toute leur vie en travaillant, en cotisant, en payant les taxes, les impôts… Leurs droits n’ont pas cessé de diminuer même leur droit à un revenu décent leur est dénié quand elles arrivent à la retraite. C’est au tour de l’Etat de se montrer solidaire vis-à-vis des populations vulnérables et d’assumer pleinement son rôle. C’est l’Etat qui a décidé de la baisse substantielle des retraites en compliquant le mode de calcul et en le changeant, c’est donc à l’Etat de trouver les solutions pour parer aux injustices qu’il a créé en prenant des mesures draconiennes.

Un peu moins de revenus pour l’Etat, et un revenu décent avec des dépenses maitrisées car uniquement fonction du prix de consommation réelle et non pas assorties d’une multitude de taxes. Nous nous permettons de vous rappeler que la multiplication des aides sociales n’est pas des solutions viables. La seule solution est de garantir un revenu décent à tout le monde.

La Retraite

LA RETRAITE

Avant de parler chiffres, contexte économique de crise, population vieillissante,… J’aimerais en tant que président de l’Association et retraité moi-même…… rappeler brièvement ce que sont retraités et retraites.
Le retraité est un être humain, qui a consacré sa vie entière à participer à la vie économique par son travail au sein de la France, qui a participé à la croissance de son pays en consommant tous les produits qui ont une TVA (contribuant à alimenter les caisses de l’Etat), et qui a participé aussi à la croissance de la population par ses enfants qui aujourd’hui, sont des adultes qui à leur tour participent à la vie éco…C’est un être humain qui a passé toute sa vie active à payer des impôts, à verser des cotisations afin que lui soit garantie la continuité d’un salaire, lorsque la vieillesse l’empêchera d’être productif. Le retraité est aussi un être humain qui a parfois eu à subir pendant sa vie active, la contrainte du chômage parce que les institutions politiques et la vie économique de son pays n’ont pas garanti le droit constitutionnel de devoir procurer un travail à ses citoyens, qui a parfois subi aussi les maladies, les invalidités… Le retraité a souvent hérité de ses parents une habitation ou s’est restreint toute sa vie pour enfin devenir propriétaire à part entière après de longues années de crédit couteux, sur laquelle il verse une taxe foncière et une taxe d’habitation jusqu’à sa mort. Le retraité est enfin un être humain, qui après une vie bien remplie, subit les affres de la vieillesse dans son corps qui le rend vulnérable et qui rend sa santé fragile…
La retraite est une pension que perçoit une personne à l’issue de sa cessation d’activité. Une pension bien méritée après une vie de labeur.