Nous les pauvres retraité,et handicapées,tous des victimes du système

Nous les pauvres retraités et handicapées tous des victimes du systèmes

Monsieur  le Préfet de la Réunion

Je viens vous parler de la complicité des services de l’état, sur les injustices, les maltraitances, aux personnes âgées, et aux handicapés.

Voici quelques exemples où l’état est responsable de certaines injustices et maltraitances faites aux citoyens les plus faibles.                                                                                                          L’habitat insalubre, même dans des logements sociaux récents, des bailleurs sociaux complice de promoteurs immobilier, et de constructeur ‘et d’architecte tous corrompu  les marchant de sommeil, l’hygiène l’humidité, moustique rat et cafard, que fait l’état rien.  

Autre injustice faite aux personnes  âgées : l’état qui ordonne la destruction des maisons ou mobile home,  suite à une décision de justice, mais de quelle justice ? Cette justice qui laisse les très riches construire sans permis en les autorisant de  construire, dans des zones non constructibles, alors que c’est interdit pour les pauvres mais autorisé pour les riches.

L’état qui ferme les yeux sur la mafia : des notaires malhonnêtes, des huissiers de justice, et  des services des tutelles, qui peuvent s’approprier les biens après la mort, en ne contrôlant pas  leurs gestions des biens des mises sous tutelle.

L’état qui ferme les yeux  sur les maisons « marron » : manque de contrôle ! Aussi dans les maisons de retraite, disons « maisons de retraite pour les riches », et réservées pour les cadres fonctionnaires ;  les pauvres du privé n’ont pas droit sur l’abandon de certaines personnes âgées par leur famille. La passivité de l’état lorsqu’il a connaissance des cas de maltraitance connus de ses services mais qui ne se presse pas de réagir en donnant l’impression de laisser faire.

Vous fermez les yeux sur les grands rassemblements dans des salles dont la contenance maximale est de 800 personnes, mais on y rassemble plus de 2000 personnes, sans la présence d’un service de secours, ni d’ambulance. Ce qui est le cas dans certaines villes de L’ILE, et des salles de danse ;  la présence de la croix rouge, ou d’ambulancier reviendrait trop chère.

L’état est complice de la maltraitance des personnes vulnérables, face aux administrations. A ceux  qui décident que telle personne n’a droit à aucune retraite, 69€ ou de 100€ à 400€ moins que le RSA ! Des administrations qui appliquent des règles, faites par de hauts fonctionnaires et des syndicalistes, approuvées par les politiques, ces fonctionnaires qui sont très forts ! A la CGSS  réponse à une demande de CMU : vous n’y avez pas droit, vous dépassez le plafond, les mêmes réponses dans toutes les administrations ! Aux services des impôts, vous êtes maintenant devant des robots, ce n’est plus des êtres humains, ils sont là pour vous écraser, vous dire que c’est la loi et que vous devez payer. Au MDPH handicap, au conseil général, à la Caf c’est pareil, devant vous ce ne sont plus des êtres humains, c’est le système !       Le système de santé a l’île de la réunion pour les riches, des milliers de pauvres et très pauvres vieux qui refuse souvent de se soigner et se laisse mourir, les urgences des hôpitaux c’est l’enfer, de très nombreuse erreur médical=décés,  

 Qui veut vous imposer des injustices que eux, ils nomment lois ?

Parait-il qu’il existe un revenu minimum vieillesse, mais pour qui ? Pourquoi des milliers de très pauvres retraités sont en dessous, pourquoi les petits retraités qui sont propriétaires de petites cases, sont obligées de payer 1500 ou 1600€ ou plus de taxes foncière dans certaines communes  sans que personne ne le dénonce ! Les factures d’eau, les loyers, l’ EDF  et la Mutuelle  Santé, tout cela c’est trop ! Les pauvres retraités ont trop de charge Mr Le Préfet !.

Leurs revendications principales sont : un revenu minimum vieillesse qui soit appliqué à tous, les droits à la CMUC à un plus grand nombre et revoir le plafond jusqu’à  1200€ spécialement pour les retraités qui ont travaillé.  Certains payent 150€ de mutuelle !!!

Pour les locataires de maison ou d’appartement, il est urgent d’augmenter les aides au logement.

Le paiement de la retraite au 4 ou 5 du mois devrait être possible, savoir la date de versement par les caisses de retraite doit être urgent, certains ne la perçoivent que le 15 ou 20 du mois, c’est scandaleux !

Des impôts locaux à un plus juste prix ! Arrêter de rackettez les retraité les plus pauvres, s’il ne payent pas d’impôt sur le revenu, pour les revenu retraite en dessous de 1200€ il ont parfois des taxes foncière pour les propriétaires, et d’habitation pour les locataires, des taxes sur l’électricité, trop de charges pour les plus petite retraites.

Et  pour ceux qui ont plus de 75 ans et ne devrais plus payer de taxes foncière, mais s’ils ont des enfants qui habite avec eux, ils doivent payer, le gouvernement devrait savoir qu’il y a de très nombreux, mauvais enfants, qui refuse d’aider leur ainée à payer les factures, eau électricité, et impôts locaux, comment les obliger, s’il habite avec leur parent à participer aux frais

Plus d’écoute  pour nos vieux ! Qu’ils reçoivent plus d’informations, il faut mettre en place un N° d’appel gratuit pour qu’ils puissent signaler un problème.

Une concertation entre toutes les administrations est urgente ! Nous devons retrouver toutes les personnes âgées isolées ou malades, handicapées de plus de 50 ans ! Un décompte sérieux est vital.

Abandonner les personnes âgées dans la misère, oui c’est maltraiter ceux qui ont travaillé toute leur vie.  Nous faire payer une mutuelle santé très élevée alors que la sécu nous a déjà prélevées est un scandale ! Sur nos feuilles de paie, l’état nous fait payer à deux reprises  pendant qu’il offre l’AME aux étrangers sans qu’ils aient travaillé. Les Français d’abord, c’est la justice que nous réclamons.

L’état affirme que tout ce tableau sombre, c’est de la responsabilité du conseil Général, des élus.

Disons plutôt que c’est le système, ce sont les fonctionnaires et tous ces syndicalistes et aussi au protocole ! Combien de documents de commissions, combien de temps  faut –il pour aider un pauvre vieux dans la misère ? Dix jours ! Stop à ces fonctionnaires à qui ont ne demande pas de travailler mais d’appliquer ce fameux protocole ! Les textes ? Peu importe si des centaines de personnes se suicident chaque année.

Nos retraités n’ont plus de soutien et d’écoute, ils sont presque  toujours face à des robots, cela ne peut plus continuer.

Recevez mes sincères salutations Mr Le Préfet !