Lettre ouverte au Président de la république

Voici un courrier qui circule sur Internet, dont l’origine m’est malheureusement inconnu. Il mérite d’être reproduit sur ce Blog et ailleurs, tant ce qui y est écrit retranscrit fidèlement ce que bon nombre d’entre nous pensons fortement.

 

Monsieur le Président,

J’espère que votre secrétariat va être submergé par le courrier des retraités !!

Ceux qui sont en retraite de nos jours n’ont pas travaillé 35h par semaine n’ont pas eu 5 semaines de congés payés, 20jours de RTT, n’ont pas commencé

travailler  entre  22  et  25  ans,  et pour  beaucoup  ont  travaillé  après 60  ans,  en ayant commencé à 16 ans voire moins !

Et,  aujourd’hui ils  devraient  être  pénalisés,  quelle  honte  Ils  ont  largement

cotisée  Les  retraités  aident  leurs  enfants,  petits-enfants,  le  chômage  touche tout  le  monde,  les  études  sont de  plus  en  plus  chères,  et  les  grands-parents sont continuellement sollicités, alors STOP.

Il  y  a  des économies à faire  dans  ce  pays,  mais  les  énarques,  les  élus,  sont tellement loin des réalités quotidiennes, il faudrait qu’ils essayent de vivre à 4 personnes, avec  un  SMIG  et  l’APL,  au  bout  de  8  jours  ils  seraient   raides morts… !!

J’ai élevé mes enfants pendant 8 ans et ne le regrette pas, même si ma retraite n’est  pas  complète  ;  avec  1100  euros  de  retraite  par  mois  il  faudrait  que  je sauve le pays ?? Des amies comme moi, ouvrières en couture, touchent aujourd’hui 900 € / mois et les cas comme celui-là ne manquent pas… ces femmes dont il est question, vont sauver la sécurité sociale ?

Honte à vous, gens de gauche, prés du peuple soit disant. Je  n’ai  pas  fait  de  grandes  études,  mais  je  peux  vous  donner  quelques solutions pour faire des économies :

– supprimer  le SENAT qui  ne  sert  rien,  et  que  vous  avez  tant  décrié quand vous n’étiez pas en poste ! 80% de ces gens ont largement dépassé l’âge de la retraite,  et  continuent  de  percevoir  des  revenus  indécents  pour  dormir  dans des sièges confortables !

– supprimer  les  budgets  alloués  par  l’état  aux  organisations  politiques  (des millions  d’euros  !).  La  presse  quotidienne,  les  journaux  télévisés,  débats télévisés, les radios). Suffirait largement à se faire connaitre et dévoiler des programmes, et faire des promesses jamais tenues !

-supprimer les « enveloppes plaisir » des députés, ce qui n’existe pas dans les

pays nordiques bien mieux gérés que le notre, et de toute façon ne rembourser les frais que sur justificatifs comme cela se fait dans les entreprises.

Ces enveloppes sont NOS impôts, alors STOP!

– stop aux voitures de fonction, aux pleins d’essence, y compris les weekends

pour se rendre dans leur résidence secondaire.

– un peu plus de contrôles pour éviter les arrêts maladie de complaisance, qui

combleraient un peu le trou de la CPAM.

– STOP  aux  primes  allouées  aux  médecins qui  ne  prescrivent  pas  trop  de médicaments  !  Ils  font  tout  simplement  le  travail  consciencieusement,  en évitant d’engraisser les grands laboratoires pharmaceutiques, si bien défendus par Me Bachelot, HONTE à elle, elle est prête à tout pour exister.

– passer des accords avec les dirigeants des pays du MAGREB, pour que les

Voyous  étrangers,  soient  emprisonnés  dans  leur  pays  pour  la  durée  de  leur peine,  et  ne  soient  pas à la  charge  de  notre  Pays.  Il  y  aurait  moins  de récidivistes  c’est  sur  ;  les  prisons  chez  eux  sont  de  vraies  prisons  et  non des centre de loisirs qui nous coutent très cher.

– STOP l’AME véritable pompe aspirante !!

– STOP  au  secrétariat  de  la  première  Dame  qui  n’est  pas  élue  et  qui nous coute  trés  cher  !  Mais  il  faut  suivre  la  ligne  de  Mitterrand  !!  et la  presse partisane se tait !

– STOP  aux  voyages à l’étranger  avec  autant  de  ministres,  quand  2  ou  3

suffiraient ;  ces  déplacements  sont  simplement  des  « remerciements »  des

vacances offertes gracieusement…

– supprimer le 8 mai, ne faire qu’une seule fête pour nos Anciens combattants

le  11  novembre.  Cette  journée  travaillée  comblerait  un  peu  le  trou  de  la

Sécurité sociale, ou aiderait les maisons de retraite !

En  France  plus  personne  ne  travaille  en  Mai  et  Aout,  il  faudrait  sans  doute remettre les valeurs du travail à la  mode  !  Les  retraités  peuvent  se  permettre  de dire ça, car le travail ils le connaissent ! Ils ont pratiqué !

– les  Retraités  ont  le  temps  d’aller  en  vacances,  en  weekend,  au  cinéma,  au restaurant, au club de sport (pour certains) et alors ? Ce n’est pas gratuit pour eux,  et  ils  contribuent à l’économie  du  Pays  ! Et c’est  encore  sur  cette population que l’on veut frapper ?

– on  peut  aussi  récupérer  sur  les  abattements  d’impôts  octroyés  aux

journalistes! C’est vrai qu’ils ont largement contribué l’arrivée de la gauche, et

qu’il faut les ménager et les récompenser… mais : motus !

– les retraités propriétaires montrés du doigt !! Mais ils se sont privés toute leur

vie pour ne plus avoir de loyer à payer avec leur retraite; il faut donc pénaliser

les gens prévoyants pour aider ceux qui ont profité de la société toute leur vie

??

– et maintenant ils vont être imposés sur un loyer fictif é de leur maison payée !

Vous n’ignorez pas les tarifs d’hébergement des maisons de retraite…

2200  euros  et  plus/mois, Qui  peut  financer  cela ?  Celles  et  ceux  qui  n’en n’ont pas les moyens se retrouvent dans des mouroirs, alors que les prisons sont de plus en plus luxueuses et gratuites !!

Je vais arrêter la ! Car mon bloc à lettres n’y suffirait pas, et je pense que vous n’irez pas au bout de ce courrier !

Le jugement des petites gens dérange  et ne vous semble pas digne d’intérêt.

La  crise  a  bon  dos,  vous étiez  au  courant  et  vous  saviez  bien  que  vous  ne pourriez  tenir  les  promesses  faites  en  campagne  (mariages  des  homos,  vote des  étrangers,  aide  aux  Rom… la  fameuse  relance dont  vous  aviez  le secret !) c’est  ça  le  discours  de  la  Gauche !  Et des  donneurs  de  leçon  …  que vous êtes !!

Ne méprisez pas ce message et agréez, Monsieur le Président, mes salutations.

(Cette  lettre  exprime  ce  qu’un  trés  grand  nombre  de  personnes découvrent, pensent,  veulent  dire  haut  et  fort ! Hélas  …  je  suis  sur  que  son  destinataire, principal  intéressé,  s’en moquera, enfermé dans sa normalitude … et imbu de sa haute fonction de … Président élu ! … aux capacités réduites

 

Un retraité

Lettre Ouverte de Daniel Faivre à la Présidente du Conseil Général

Madame la Présidente du conseil Général,
.
.          Pourquoi un tel traitement, une telle injustice, vous en prendre au président du Syndicat des Familles d’accueil ? Pourquoi attaquer injustement une personne de cœur avec de faux reproches ? C’est la maison d’accueil la plus propre et la plus confortable de la réunion !
.         Je vais dénoncer cela auprès du Premier Ministre, et à tous les services de l’Etat qui vous envoient 6 millions d’euros pour les familles d’accueil, mais dont seul 100 000€ a été distribué pour la formation. Ou est passé tout le reste de cet argent ?? Je l’ai expliquer sur Radio Festival ce matin, et je vais également informer des milliers d’internautes sur la misère que subissent plus de 3000 personnes âgées, que le Département préfère placer dans des maisons marrons, qui lui coûte moins chère, plutôt que dans des familles d’accueil dignes comme-celle de Mr Achille Doyen dont vous voulez la tête. Les Ministères vont apprécier les informations que j’envoie également aux 577 Députés, les informant comment le Conseil Général de l’Île de la Réunion traite ces vieux a la Réunion.
.
.     Mr Daniel FAIVRE
.
.
Voici en copie de la lettre d’Achille DOYEN (Président du Syndicat des Famidac) :
                      5, Rue Sylvie Cadet 97425 LES AVIRONS Tél : 0262.347488 / 349393.
A Monsieur Albert MARIMOUTOU Directeur-Général Adjoint des Services Département de la Réunion.
(Fax : 0262.90.30.83).
.
URGENT :
.       A la demande de mon avocat, je sollicite la remise de la Commission Consultative de retrait d’agrément au mois d’avril prochain. En effet, des devoirs de constitution de dossiers (témoignages sous serment) de divers intervenants doivent être réalisés par un expert judiciaire pour étayer ma défense. Je me dois de vous signaler que pour les Actions de Santé de ST LOUIS, je suis déjà « condamné » sans avoir été entendu. En effet, ils ont contacté les assistantes sociales des cliniques environnantes pour leur indiquer que je ne possédais plus d’agrément ! Il est d’ores et déjà exclu que je me présente devant un « tribunal d’exception » sans mon avocat, vous en conviendrez aisément.
Dans l’attente de vos nouvelles, je vous prie de croire en mes sentiments distingués.
.
.      Achille DOYEN,

Lettre Ouverte de Germain Dany au Préfet de La Réunion, au nom du Comité de la Réunion en colère

A l’attention de Monsieur le Préfet de la Réunion

Monsieur le Préfet,

La réunion subit depuis déjà quelques années une exagération sur les prix des produits du commerce par rapport à la France ce qui entraîne une très grande précarité au sein de la communauté réunionnaise.
Aujourd’hui nous nous mobilisons afin de combattre pour notre peuple, pour les anciens qui n’ont plus la force de lutter contre l’injustice et l’incompréhension de la baisse de notre pouvoir d’achat et pour l’avenir de nos enfants pour qu’on puisse tous vivre décemment!

Dans un même temps, nous nous apercevons que dans notre département, nous n’avons aucune transparence sur les tarifs appliqués, que les grandes enseignes ne privilégient aucun producteurs locaux. 

Nous n’en pouvons plus de ces injustices ! Nous voulons retrouver notre pouvoir d’achat et surtout vivre au lieu de survivre ! 
Nous avons bien conscience que vous avez fait un geste mais il n’est pas suffisant et loin de l’être ! Les prix augmentent mais ni nos aides, ni nos salaires ne suivent le même rythme !! C’est une réalité, une grande majorité de la population réunionnaise n’y arrive plus.

Pour cela nous demandons : Une baisse bien plus conséquente sur les produits de 1ère consommation, sur le coût de la vie en général sur notre île afin que chaque personne puisse vivre un minimum raisonnablement. 

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, nos sincères salutations.

Comité de la Réunion en Colère

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
Cette lettre à été écrite dans l’intention d’en faire une pétition. Pour signer la pétition, cliquez ici  <——

Lettre ouverte à Roselyne Bachelot (via son conseiller technique)

Monsieur,

                En ma qualité de porte parole des personnes âgées exclues, en ce compris les plus de 50 ans (que les patrons trouvent trop âgées d’une part et qu’en outre, le gouvernement ne leur attribue que l’ASS -idem au RSI-  alors que la grande majorité a plus de quinze années de travail, d’autre part), je demande a être entendu par Madame la Ministre Roselyne BACHELOT.
                Ma première priorité est le revenu minimum vieillesse (ASPA) qui est refusé par bon nombre de personnes car il impose la récupération sur succession si la valeur de celle-ci dépasse 39.000 €. Nous souhaitons, au vu de la cherté du foncier sur l’Île de la Réunion – du fait de la défiscalisation qui a pour conséquence la flambée des prix –de porter à 90.000 € ce plafond.     Le gouvernement ne nous parle que du revenu minimum vieillesse. Il oublie tous ceux qui « gagne » quelques centaines d’€ (de 100 à 600 €), ceux que j’appelle les oubliés du système. Nous demandons  que l’Etat ordonne que les services de la CGSS,  de la CAF ainsi que des Impôts identifient ces personnes âgées, qui vivent dans la précarité et remédient,  ensemble, à cette injustice.
                Autre urgence, la santé gratuite pour les personnes âgées dont les revenus ne dépassent pas 1.000 €. Promulguer une CMU spéciale personnes âgées pour les récompenser de leurs labeurs. Nous sommes informé par ailleurs d’une injustice, difficilement acceptable par tous : les étrangers qui viennent en France 3 mois pour se faire soigner gratuitement ont droit à une retraite en ayant jamais cotisé dans notre pays. De plus les mutuelles santés pour les personnes âgées les plus pauvres, ont des tarifs injustement élevés, qui les privent de cette protection. Que penser en outre de la décision du gouvernement de la participation financière forfaitaire de 1€ depuis 2005, des franchises médicales, depuis janvier 2008 ! Combien de personnes sont décédées car ne pouvant plus se soigner : la santé étant devenue un luxe. Ce droit est néanmoins réservé et gardé pour les étrangers : nous, nos droits sont bafoués !
                D’autres urgences sont à souligner telles que le manque de médecins spécialistes (jusqu’à SIX mois d’attente pour obtenir un rendez-vous ! Les malades d’Alzheimer sont renvoyés dans leurs familles car manque de place dans des structures adaptées à cette terrible maladie. Je demande, par ailleurs, que les tarifs sociaux soient strictement réservés aux bénéficiaires de la CMU et à ceux qui ont des revenus ne dépassant pas 1.000 €.
                Les personnes âgées ont peur de la délinquance. Certaines personnes profitent de leur faiblesse. Face à cette précarité il faudrait plus de bénévoles – ces derniers devraient bénéficier d’une remise sur leurs impôts – car ils doivent aussi vivre. Les vieux sont, de plus, victimes des services de tutelles, de gens malhonnêtes, d’huissiers, de notaires tous ces requins ! C’est la chasse à l’argent facile à l’encontre de ceux qui ont travaillés toute leur vie !
                Autre combat, celui des maisons d’accueil pour personnes âgées (maximum trois personnes), dont le nombre diminue à cause de maisons « marrons » (plus de 40 accueillis parfois), qui, comble d’hypocrisie, sont alimentées par les services des CCAS et favorise ainsi les gens  qui font leur commerce de vieux en toute légalité et sans aucun contrôle : tout simplement LA HONTE DE LA REPUBLIQUE !
                Cordialement.