Lettre Ouverte de Germain Dany au Préfet de La Réunion, au nom du Comité de la Réunion en colère

A l’attention de Monsieur le Préfet de la Réunion

Monsieur le Préfet,

La réunion subit depuis déjà quelques années une exagération sur les prix des produits du commerce par rapport à la France ce qui entraîne une très grande précarité au sein de la communauté réunionnaise.
Aujourd’hui nous nous mobilisons afin de combattre pour notre peuple, pour les anciens qui n’ont plus la force de lutter contre l’injustice et l’incompréhension de la baisse de notre pouvoir d’achat et pour l’avenir de nos enfants pour qu’on puisse tous vivre décemment!

Dans un même temps, nous nous apercevons que dans notre département, nous n’avons aucune transparence sur les tarifs appliqués, que les grandes enseignes ne privilégient aucun producteurs locaux. 

Nous n’en pouvons plus de ces injustices ! Nous voulons retrouver notre pouvoir d’achat et surtout vivre au lieu de survivre ! 
Nous avons bien conscience que vous avez fait un geste mais il n’est pas suffisant et loin de l’être ! Les prix augmentent mais ni nos aides, ni nos salaires ne suivent le même rythme !! C’est une réalité, une grande majorité de la population réunionnaise n’y arrive plus.

Pour cela nous demandons : Une baisse bien plus conséquente sur les produits de 1ère consommation, sur le coût de la vie en général sur notre île afin que chaque personne puisse vivre un minimum raisonnablement. 

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, nos sincères salutations.

Comité de la Réunion en Colère

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
Cette lettre à été écrite dans l’intention d’en faire une pétition. Pour signer la pétition, cliquez ici  <——
Publicités

Chanson : La vie commence à 60 ans, de Tino Rossi

Comme autre fois nous l’avons été
La jeunesse est pressée
Elle a ses problèmes et ses soucis
Nous les avions aussi
L’existence est une affaire de patience
Où chaque âge a ses plaisirs
Où il faut savoir vieillir
Avec le sourire

REFRAIN

La vie commence à soixante ans
Quand on la connaît mieux qu’avant
Et que l’on a appris par coeur
Tous les raccourcis du bonheur
La vie commence à soixante ans
Quand on peut prendre enfin le temps
De répondre aux questions qu’on pose
De s’approcher plus près des choses

REFRAIN

de plus près des choses
La vie commence à soixante ans
Quand on se réveille en chantant
Avec une voix toute neuve
Et un moral à toute épreuve
Quand on a encore tout à faire
Gratter ses roses être grand-père
Chaque instant est un commencement
La vie commence à soixante ans
La vie commence à soixante ans

Comme autrefois nous l’avons été
La jeunesse est pressée
Elle a ses problèmes et ses soucis
Nous les avions aussi
L’existence est une affaire de patience
Où chaque âge a ses plaisirs
Où il faut savoir vieillir
Avec le sourire

Refrain
La vie commence à soixante ans
Quand on la connaît mieux qu’avant
Et que l’on a appris par coeur
Tous les raccourcis du bonheur

La vie commence à soixante ans
Quand on peut prendre enfin le temps
De répondre aux questions qu’on pose
De s’approcher plus près des choses

Les filles sont compliquées de nos jours
Elles le seront toujours
Toutes celles que j’ai connues dans le temps
M’en ont fait voir autant
Puis un jour un jour vient le grand amour
On fait le chemin à deux
Et la tendresse peu à peu
Nous rend plus heureux car…

Refrain
La vie commence à soixante ans
Quand on se réveille en chantant
Avec une voix toute neuve
Et un moral à toute épreuve

Quand on a encore tout à faire
Gratter ses roses être grand-père
Chaque instant est un commencement
La vie commence à soixante ans
La vie commence à soixante ans la la…